Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 avril 2012 2 03 /04 /avril /2012 20:49

Actuellement et fort heureusement la plage de Port Ester ne subit pas une invasion intempestive d’algues vertes. Il est vrai qu’elle a déjà souffert suite au naufrage de « L’Erika »

Il y  a toujours eu des algues vertes. Elles se développent dans les eaux claires, à faible profondeur reposant sur un fond également clair. Elles sont plus nombreuses dans les baies fermées. Les apports en nitrates d’origine agricole et urbaine sont l’une des composantes de leur prolifération, laquelle est accentuée par la chaleur et l’ensoleillement.

UN PLAN DE LUTTE actuellement en place concerne 8 baies dans les Côtes du Nord et le Finistère. Ces baies recevant les écoulements de 21 bassins versants.

UN COMITE SCIENTIFIQUE créé en 2010 est chargé d’expertiser et d’évaluer les propositions du plan gouvernemental. LE RAMASSAGE EN MER AVANT ECHOUAGE serait l’une des solutions à retenir. En baie de Lannion 4 machines sont mobilisées à cet effet

Ce plan nécessite UN FINANCEMENT. Celui-ci est partagé entre l’Etat via l’agence de l’eau et l’ADME, les Conseils régionaux et généraux. L’Etat prend en charge 50% des frais que les communes engagent pour assurer le ramassage.

L’ensemble des partenaires est appelé à LA CONCERTAION VIA LES COMMISSIONS LOCALES DE L’EAU.Le Comité régional du suivi regroupe élus locaux, associations de défense de l’environnement, professionnels du tourisme, organisations agricoles.

 

Tous les scientifiques s’accordent pour dire qu’il est indispensable de REDUIRE LA QUANTITE DE NUTRIMENTS QUI ARRIVE DANS LES BAIES.Diminuer le taux de nitrates en provenance des eaux usées et d’exploitations agricoles s’avère prioritaire.

 

C’est à travers des projets collectifs de territoire qu’UN TRAITEMENT PREVENTIF peut être mis en place en orientant l’évolution agricole vers des productions n’entraînant que de faibles fuites d’azote. Chaque projet concerne 

une baie. Les premières à avoir expérimenté ce système sont celles de Saint Brieuc et de Concarneau.

 

Depuis 2010, et pendant 5 ans, ont lieu  des CAMPAGNES D’ANALYSE DE LA TENEUR EN NITRATES DES SOLS et identifient les reliquats : quantités d’azote non absorbés par les cultures.

Pour les deux baies citées plus haut les résultats des analyses montrent que 25% des exploitations présentent des reliquats excessifs et 50% ont des résultats corrects.Viennent s’ajouter, sepuis 2011, les baies de Locquiriec,, Douarnenez

LE Ramassage est important : 90 000m3 en 2009 et 60 000 en 2010.Le principe de traitement par compostage en mode confiné est le plus utilisé. Lors des périodes de collectes trop importantes il est possible d’effectuer des traitements à l’air libre.

Ce plan de lutte relève d’Un Volontariat émanant de chaque exploitation concernée. Cette démarche volontaire est évaluée chaque année. En cas d’échec pendant 3 années consécutives des mesures règlementaires peuvent être appliquées.

 

                 QU’EN EST-IL POUR PIRIAC ?

Répondant à un courrier de Mr Jean-Pierre Barbier, président de « Pen Kiriac », le Préfet de la Région des Pays de Loire, Mr Jean Daubigny, signale ce qui suit :

« …Les bassins versants de la Vilaine et de la Loire ne sont pas concernés par le plan gouvernemental algues vertes…. L’enjeu prioritaire est donc de disposer de connaissances scientifiques pour identifier les facteurs de maîtrise les plus pertinents et les plus efficaces pour chacun des sites d’échouage, et préciser l’importance des efforts à réaliser en fonction du niveau d’ambition sur les objectifs à atteindre. Il s’agit notamment de savoir dans quelle mesure les acteurs locaux peuvent contribuer à améliorer la situation actuelle et de préciser quels pourraient être les objectifs pertinents de réduction des flux de nutriments, notamment pour la Vilaine et la Loire.

A ces fins mes services lanceront en 2012 une étude destinée à apporter  des réponses précises à ces questions. Sans préjuger des décisions gouvernementales à venir en matière de lutte contre les algues vertes, les résultats de ces études seront utilisés pour élaborer le programme d’actions préventives à mettre en œuvre à l’échelle du bassin Loire Bretagne…. »

Partager cet article

Repost 0
Published by Union Touristique Les Amis de la Nature St Nazaire - dans Les Amis de la Nature de Saint Nazaire
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Les Amis de la Nature Saint Nazaire
  • Les Amis de la Nature Saint Nazaire
  • : Union Touristique Les Amis de la Nature de Saint Nazaire. Camping "Les Amis de la Nature" Porh-Er-Ster, route de la Noë Malade - 44420 - Piriac sur mer
  • Contact

Auteur

  • Union Touristique Les Amis de la Nature St Nazaire
  • La France rassemble 107 sections locales qui sont des associations "Loi 1901" et compte près de 10 000 adhérents. La moitié d'entre elles gère - bénévolement - une structure, à la campagne, en montagne ou au bord de mer : centres de vacances,
  • La France rassemble 107 sections locales qui sont des associations "Loi 1901" et compte près de 10 000 adhérents. La moitié d'entre elles gère - bénévolement - une structure, à la campagne, en montagne ou au bord de mer : centres de vacances,

Notre Camping de PORH ER STER

Notre terrain ** Est ....

Ouverture du terrain : 4ème lundi de juin - 26/06/2017

Fermeture du terrain : 1er dimanche de septembre - 3/09/2017


Route de la Noë malade 44420 PIRIAC SUR MER
Réservez votre emplacement à partir du 1er février 2017
Auprès de

Mme LEGOUX Nelly – 1 rue du Bas Coët Meur 44130BLAIN –

Tél : 02 40 79 15 87

 

TARIF CAMPING AN ET NON AN

 

Réservations

 

Mme LEGOUX Nelly – 1 rue du Bas Coët Meur 44130BLAIN –

Tél : 02 40 79 15 87 ou mail :
 

Articles Récents

Blog. UTAN.Grand Ouest France